Info utile #01

Vous trouverez ci-dessous une information qui pourra intéresser certain·e·s d’entre vous. Il s’agit de l’ouverture prochaine d’une plateforme nationale fédérée des données de recherche qui proposera :

– Un service de dépôt et de diffusion (entrepôt) dédié aux données ;

– Un catalogue des données de la recherche française ;

– Des services d’accompagnement à la donnée.

Plus d’informations via le lien ci-dessous.

Murielle Gerin – Résumé de son intervention lors du séminaire HybridationS du 8 avril 2021

Bonjour à toutes et tous,

En début avril, nous avons eu le plaisir d’accueillir et d’écouter Murielle Gerin lors de la première séance du séminaire HybridationS.

Voici un résumé de la présentation rédigé par l’auteure.

L’usage de l’enregistrement vidéo en sciences de l’éducation et de la formation figure un moyen de documenter ce qui se passe dans une situation d’enseignement-apprentissage (Blocher, 2018 ; Forest, 2013, Veillard, 2013, Sensevy, 2011). De plus, par ses manipulations après-coup (retour en arrière, arrêts sur images, etc.) le « film d’étude » (Sensevy, 2011) favorise l’analyse à un grain fin de ce qui se dit, ce qui se voit, ce qui se fait.

Cependant, réaliser un film d’étude suppose de « poser la caméra quelque part » (Niney, 2010), autrement dit de faire des choix de cadrage. C’est cet enjeu de la prise de vue que tente d’aborder de manière exploratoire cette intervention. Dans notre cas, il s’agit de savoir où poser la caméra afin, dans une perspective d’égalité des sexes par/pour l’écriture, de voir au plus près ce qui se passe entre la fille et le garçon d’un binôme lors de la co-écriture d’une histoire inventée au CP. L’hypothèse de travail est la suivante. Le cadrage, s’il fait l’objet de stratégies préalables, peut parfois dans le feu de l’action s’avérer un acte intuitif ancré dans un objet de recherche.

L’intervention est réalisée à partir d’un exemple concret extrait d’un film accompagnant une thèse (Gerin, 2020a, 2020b). L’analyse s’appuie sur quatre arrêts sur image issus de cet exemple (ci-dessous). Ceux-ci rendent compte d’un changement inopiné de prise de vue entre les photogrammes 3 et 4. Ce changement de cadrage non anticipé prend acte de manière intuitive. Néanmoins cette intuition de cadrage n’advient pas  « hors sol », mais s’inscrit en lien avec l’objet de recherche de la doctorante-filmeuse, qui perçoit l’action symétrique fille-garçon comme symboliquement puissante en tant qu’elle concrétise d’une certaine manière l’égalité des sexes dans/par l’écriture.

Photogramme 1 Episode « Tout à coup la fille et le garçon se lèvent » (Gerin, 2020)

Quelques références bibliographiques

Blocher, J.N. (2018). Comprendre et montrer la transmission du savoir. Les systèmes hybrides texte-image-son comme lieux de production et d’écriture de phénomènes. Une illustration en théorie de l’action conjointe en didactique. Thèse de doctorant, Université de Bretagne Occidentale. http://blog.espe-bretagne.fr/parenthese/.

Colleyn, J.-P. (1999). L’image d’une calebasse n’a pas le goût de la bière de mil. L’anthropologie visuelle comme pratique discursive. Réseaux. https://doi.org/10.3406/reso.1999.2139.

Forest, D. (2013). Recueil de données vidéo en situation didactique : quelques éléments méthodologiques et techniques. Recherches en didactiques. https://doi.org/10.3917/rdid.016.0101.

Gerin, M. (2020a). Co-écriture fille-garçon en symétrie : une ingénierie didactique coopérative pour concrétiser l’égalité des sexes au CP. Thèse de doctorat, Université Rennes 2, France.

Gerin, M. (2020b). (Réalisatrice). (2020). L’égalité des sexes par la reconnaissance épistémique fille-garçon [film]. http://tacd.espe-bretagne.fr/2020/11/09/film-these-murielle-gerin/.

Niney, F. [Canal U]. 2010-10-05. La mise en scène documentaire (penser le cinéma documentaire). [Vidéo]. https://www.canal-u.tv/video/tcp_universite_de_provence/la_mise_en_scene_documentaire_penser_le_cinema_documentaire_lecon_4_1_2.6396.

Sensevy, G. (2011). Le sens du savoir. Éléments pour une théorie de l’action conjointe en didactique. De Boeck.

Tiberghien, A., & Veillard, L. (2013). Le cas de ViSA dans l’instrumentation en sciences humaines et sociales. Dans ViSA : Instrumentation de la recherche en éducation. Maison des sciences de l’homme.

Veillard, L. (2013). Les méthodologies de constitution et d’analyse des enregistrements données vidéo dans les recherches en éducation. In L. Veillard & A. Tiberghien (Eds.). Instrumentation de la recherche en éducation. Maison des sciences de l’homme. https://books.openedition.org/editionsmsh/1990.

Séminaire HybridationS – Première séance (8 avril 2021 10h-12h30)

Bonjour à toutes et tous,

Nous avons le plaisir de vous annoncer le lancement de la première séance du séminaire HybridationS. Ce séminaire correspond à l’un des espaces de réflexion du Programme de Recherche Transversal « Épistémologies et méthodologies : hybridations en sciences de l’éducation et de la formation » de l’unité de recherche CREAD (EA 3875).

Cette première séance se déroulera jeudi 8 avril 2021 de 10h à 12h30 en visioconférence.

Intervenant·e·s

Murielle Gerin & Monique Loquet ; Olivier Lerbour, Jean-Noël Blocher, Gérard Sensevy & les membres du LéA ACE

***

L’œil de la caméra en salle de classe : production d’un matériau hybride pour documenter les interactions entre élèves et professeur.e.s ?

***

Résumé

Le recours à la vidéo en Sciences humaines et sociales constitue une pratique de recherche relativement originale et récente. L’influence de plusieurs disciplines a soutenu une diversité de pratiques, qui attribuent autant de rôles à la vidéo dans le processus de recherche, de la production de données à la construction de preuves (Lallier, 2018 ; Tilman, 2018). Les travaux de recherche sur l’éducation, notamment dans les salles de classe, investissent la vidéo à partir de la fin des années 1970, notamment dans le cadre de la méthodologie des cas d’études (Walker, 2002). Ces vidéos jouent le rôle de microscopes posés sur les interactions en salle de classe. A l’aide d’un support technologique, elles donnent lieu à un matériau constitué d’images animées et sonorisées. Celui-ci convoque l’interprétation des différents acteurs impliqués, avec en bout de chaîne le public de la recherche. 

Dans le prolongement de la sociologie filmique (Durand et Sebag, 2015), qui propose une analyse de l’usage des matériaux filmiques dans le champ de la sociologie du travail, nous interrogeons le processus d’hybridation entre démarche scientifique et production filmique, pour étudier les interactions en classe. En tant que regard porté sur une scène, l’œil de la caméra donne à voir des transactions entre acteurs et décrit des relations. Plongée dans la salle de classe, la caméra permet d’observer finement les interactions, notamment entre pairs, objets relativement peu travaillés en Sciences de l’Éducation et de la formation.

L’usage de la vidéo interroge plusieurs dimensions du processus de recherche : la sélection du matériau, le recours aux outils techniques, l’analyse des données, la dimension éthique ou encore le périmètre et le rôle des acteurs impliqués dans la collecte et l’interprétation des données (Terry et al., 2010).

Si toutes ces dimensions sont abordées, nous nous intéresserons plus particulièrement, ici, à la construction de l’objet de recherche. A la définition du périmètre empirique de l’objet de recherche observé sur le terrain viennent s’ajouter des modes de construction de l’objet spécifiques à la vidéo. Si la vidéo est capable d’adopter un regard apparemment objectif , les choix de cadrage et les pratiques de montage semblent particulièrement déterminants dans le processus de construction de l’objet. Les uns comme les autres contribuent à façonner l’objet de recherche, qui résulte de plusieurs interventions successives. 

A partir de la présentation de deux travaux de recherche mobilisant la vidéo pour analyser les transactions (entre élèves ou entre élèves et enseignant.e.s) au sein d’une salle de classe (Gérin et Loquet, 2019 ; Sensévy et al., 2021a), nous interrogerons la place du recours à la vidéo dans le processus de construction de l’objet de recherche. Quelles sont les spécificités, sur le plan de la construction de l’objet de recherche, d’une recherche reposant sur une documentation à partir d’une vidéo ? Dans quelle mesure ce type de documentation nous éloigne-t-il ou nous rapproche-t-il des normes scientifiques (en particulier concernant le lien des chercheur.e.s à l’objet de recherche construit, les finalités d’une recherche, les caractéristiques du matériau produit et plus  tard, les types de preuves qui en résultent) ?

***

Bibliographie

Derry, S.J.,Pea , R.D., Barron, B.Engle , Randi A., Erickson, F. Goldman, R., Hall, R., Koschmann, T. , Lemke, J.L., , Sherin, M.G., & Sherin, B.L. (2010) Conducting Video Research in the Learning Sciences: Guidance on Selection, Analysis, Technology, and Ethics, The journal of learning sciences, 19:1, 3-53.

Durand, J. & Sebag, J. (2015). La sociologie filmique : écrire la sociologie par le cinéma ?. L’Année sociologique, 1(1), 71-96. 

Sensevy, G. (2011). Comprendre l’action didactique : méthode et jeux d’échelle. Le sens du savoir. Éléments pour une théorie de l’action conjointe en didactique. Bruxelles : De Boeck. http://python.espe-bretagne.fr/sensevy/sensdusavoir/LeSensDuSavoirChap6.pdf.

Sensevy, G., Blocher, J-N, Goujon, C. & Forest, D. (2021a). Le film d’étude. In B. Albero & J. Thievenaz, Traité de méthodologie de la recherche en Sciences de l’Éducation et de la Formation. À paraître.

Sensevy, G., Blocher, J-N, Goujon, C. & Forest, D. (2021b). Formes symboliques et systèmes hypermédias : le cas des systèmes hybrides texte-image-son. In Albero, B. & Thievenaz, J., Traité de méthodologie de la recherche en Sciences de l’Éducation et de la Formation. À paraître.

Sensevy, G. (2021). Les relations entre les méthodes et les preuves : sur la notion de preuve culturelle. In B. Albero & J. Thievenaz, Traité de méthodologie de la recherche en Sciences de l’Éducation et de la Formation. À paraître.

Lerbour, O., Joffredo-*Lebrun, S., Morellato, M.. (à paraître). Le journal du nombre, un temps pour mettre en œuvre une solidarité épistémique. Les cahiers pédagogiques.

Gerin, M., Riban, Ch., Sciences en Courts. (2017). Les garçons et les filles sont belles. https://www.youtube.com/watch?v=8X45yYIF1Gw

Gerin, M., Un film accompagnant la thèse de Murielle Gerin – Théorie de l’Action Conjointe en Didactique (TACD) (2020). Consulté le 20 mars 2021. URL : http://tacd.espe-bretagne.fr/2020/11/09/film-these-murielle-gerin

Gerin, M., & Loquet, M. (2019). L’égalité fille-garçon s’apprend-elle à l’école primaire? 305.

Lallier, Ch. « La pratique de l’anthropologie filmée. Retour sur le « terrain » de L’Élève de l’Opéra », Revue française des méthodes visuelles [En ligne], 2 | 2018, mis en ligne le 12 juillet 2018, consulté le 20 mars 2021. URL : https://rfmv.fr/numeros/2/articles/01-la-pratique-de-l-anthropologie-filmee-ou-le-terrain-de-l-eleve-de-l-opera/

Tilman, A., Cadences. Retour sur la fabrique d’un film documentaire dans le cadre d’une thèse de sociologie », Revue française des méthodes visuelles. [En ligne], 2 | 2018, mis en ligne le 12 juillet 2018, consulté le 20 mars 2021. URL: https://rfmv.fr/numeros/2/articles/03-cadences-retour-sur-la-fabrique-d-un-film-documentaire-dans-le-cadre-d-une-these-de-sociologie/

Walker, R. (2002) Case Study, Case Records and Multimedia, Cambridge Journal of Education, 32:1, 109-127.

***

Auteur·e·s : Jean-Noël Blocher, Agathe Dirani & Laurent Mell

***